Ils parlent de nous !

[divider top= »0″ style= »solid »]

France Bleu Provence – 30/07/2018 :

Interview de Bernard Amrani

> Ecouter l’extrait

[divider top= »0″ style= »solid »]

France Bleu – 07/05/2017 :

Bernard, Chloé et Francis inteviewés par Eric Thomas

> Ecouter le podcast de l’émission

[divider top= »0″ style= »solid »]

JournalZibeline.fr – 12/04/2017 :

Entre le chef d’orchestre à la carrière internationale Bernard Amrani, passionné de violoncelle, et les vingt-cinq musiciens amateurs (au sens noble du terme) de l’orchestre Barock’n’Pop, (violons, altos, violoncelles, flûtes, hautbois, trompette, clarinette, saxophones soprano, alto, ténor, guitare basse, piano et chant), un même amour de la musique. Les formations classiques se frottent aux rythmes pop-rock, les grands classiques se mêlent à la chanson populaire, sont revisités avec humour, le tout est enlevé avec fougue et inventivité. On croise ainsi La Force du destin et La Java des bombes atomiques, un Prélude de Chopin et La chanson des vieux amants pour ne citer que ces exemples…L’espièglerie gagne tous les genres et s’essaie au « mash-up » (ce style décalé qui consiste à superposer la partie vocale d’une chanson à la partie instrumentale d’une autre). Et le destin dans tout cela ? Incertain, qu’il s’agisse de marionnettes ou d’êtres humains… Un spectacle jubilatoire et enlevé. Irrésistible !

Maryvonne Colombani

> Lire l’article en ligne

[divider top= »0″ style= »solid »]

Marseille l’hebo – 21/12/2011 :

Article Toursky

C’est un inattendu festin musical auquel conviait la semaine dernière la Cité de la Musique de Marseille au théâtre Toursky. Rien de moins qu’un « résumé » en deux heures de plus de deux millnaires d’histoire de la musique !

Orchestre à l’appui bien sûr, chanteur, et chanteuses. Le chef, Bernard Amrani a écrit et arrangé un spectacle assez unique en son genre, en deux parties, avec les élève de la Cité de la Musique comme musiciens. La première heure était consacrée à l’antiquité et à la musique dite « classique ». Séquencée avec rythme, soutennue par un narrateur drôle sans être pédant c’était un bonheur pour la salle qui est restée captivée par ce travail à la fois didactique et divertissant.

Mais le plus complexe était la seconde partie. Surfant rapidement sur le 19e et le 20e siècle, Barok’n’Pop nous a emmenés au swing puis au jazz, au rock, à la pop, et l’orchestre s’est mis alors au service de trois chanteuses, Vanessa Hahn, Chloé Jolion, et surtout Mandy Lerouge qui nous a plongés (entre autres) dans les répertoires successifs d’Edith Piaf, Eurythmics et Amy Winehouse. Conçu pour et avec des amateurs, soutenu par les magasins Scotto Musique, ce Barok’n’Pop a reçu une franche ovation, debout, d’un public certes acquis, mais qui ne demanderait sûrement pas mieux que de voir ce beau spectacle professionnalisé et devenir un show en tournée sur les routes de France !

Patrick Coulomb.

[divider top= »1″ style= »solid »]